Diplômée IAVC & IVCA

www.vetochiro.com

vetochiro@hotmail.com

+41 79 2 838 834

Qu’est-ce que la chiropractie?

La chiropractieest une méthode manuelle, développée au 19e siècle, visant le maintien de la santé et le traitement des troubles de la locomotion, ainsi que de leurs conséquences.

Le système nerveux représente le centre de la coordination de l’intégrité du corps. Les portes d’entrée et de sortie de la communication nerveuse passent par toute la colonne vertébrale, celle-ci est donc au centre de la chiropractie. Le but est de rendre à la colonne vertébrale, et à toutes les articulations de l’organisme, leur liberté de mouvement innée pour assurer le maintien des échanges d’informations illimités entre le cerveau et tous les organes du corps.

Le chiropraticien examine la mobilité individuelle de chaque articulation. Chaque trouble fonctionnel est alors corrigé.

La chiropractie ne remplace pas la médecine vétérinaire traditionnelle. Elle élargit par contre les possibilités de traitement lors de troubles fonctionnels de la colonne vertébrale, des organes internes, ainsi que lors de troubles d’origine biomécanique.

 

 

 

Que traite la chiropractie?

La subluxation

Lors de subluxation chiropratique d’une articulation intervertébrale, sa mobilité est réduite. Le cheval perd alors la flexibilité normale de sa colonne. Ceci affecte aussi son système nerveux puisque les nerfs naissant de la moelle épinière passent entre deux vertèbres. Or ils assurent le flux d’informations entre le cerveau, la musculature, la peau et tous les organes.

Chaque mouvement, du plus simple au plus complexe, comme le piaffer en dressage, n’est réalisable que par une synchronisation parfaite de plusieurs muscles. Si la fonction des nerfs est altérée, la coordination se détériore, diminuant les performances du cheval. De plus, un animal souffrant d’une subluxation modifie sa position pour compenser la mobilité réduite et pour éviter la douleur. Cette compensation provoque des blocages secondaires sur d’autres articulations, péjorant encore son état. Une subluxation peut aussi être à l’origine d’un déficit des organes internes (digestif, urinaire, immunitaire…).

La subluxation

Lors de subluxation chiropratique d’une articulation intervertébrale, sa mobilité est réduite. Cette perte de mobilité affecte aussi le système nerveux puisque les nerfs rachidiens, naissant de la moelle épinière, passent entre deux vertèbres. Or ces nerfs assurent le flux d’informations entre le cerveau, la musculature, la peau et tous les organes.

Une subluxation entraîne donc globalement

- un déficit fonctionnel locomoteur provoquant raideur, spasmes musculaires, douleurs, perte de performance…

- un déficit des organes internes (digestif, urinaire, immunitaire…),

- des réactions compensatoires sur d’autres articulations, provoquant des blocages secondaires, détériorant encore l’état de l’animal.

 

L’ajustement

Par une impulsion rapide et très précise, le chiropraticien rétablit la mobilité naturelle de l’articulation, cette correction s’appelle un ajustement. Les bar rières anatomiques des articulations ne sont jamais dépassées lors d’un ajustement chiropratique.

 

Quand utiliser la chiropractie?

Les indications possibles

Chez les chevaux, les symptômes de blocage se manifestent par des douleurs, des déficits fonctionnels et sensoriels, des modifications de la position ou de la manière de se déplacer.

- Baisse de performance (Rythme irrégulier des allures, fautes de tact)

- Raideur du dos sous la selle ou en sortant du box (Désobéissance sous la selle, refus ou dérobade devant

- le saut, difficulté à engager l’arrière-main, au rassembler et appuyers)

- Sensibilité ou douleur lors du pansage, bridage ou sellage

- Difficulté à allonger l’encolure et à travailler vers le bas

- Asymétrie dans la mise-en-main

- Boiterie non spécifique

- Problèmes digestifs récidivants

- Problèmes de reproduction

- Transpiration asymétrique

Les contre-indications

- Traumatisme aigu

- Cancer

Les indications possibles

Chez les petits animaux, les symptômes de blocage se manifestent par des douleurs, des déficits fonctionnels et sensoriels, des modifications de la position statique ou de la dynamique.

- Douleur de la nuque ou du dos

- Douleur au toucher

- Boiterie non spécifique

- Démarche anormale

- Difficulté à se mouvoir (escaliers, saut)

- Performance diminuée

- Position assise modifiée (Puppy-sitting)

- Position couchée toujours du même côté

- Pathologies irréversibles (dysplasie, arthrose...) avec compensations dans la colonne

- Discopathie (après examen radiologique)

- Dermatite de léchage

- Problèmes digestifs récidivants

- Troubles fonctionnels de la miction et de la défécation

- Otite récidivante

- Inflammation récidivante des glandes anales

- Gériatrie

Les contre-indications

- Traumatisme aigu

- Cancer

 

Résultats de la chiropractie

Le traitement

chiropratique permet de corriger les dérèglements de la fonction ostéoarticulaire et de rétablir la mobilité des articulations par des ajustements précis. La correction s’effectue avec les mains grâce à une impulsion rapide et de faible amplitude sur l’articulation concernée. Les barrières anatomiques des articulations ne sont jamais dépassées lors d’un ajustement chiropratique.

Une amélioration visible s’observe chez la majorité des animaux après 1 à 4 séances.

Les patients présentant des blocages suite à des maladies chroniques (spondylose, arthrose, dysplasie de la hanche…) mettent plus de temps à réagir. Ils répondent souvent très bien aux traitements suivis à intervalles réguliers tous les 2 à 6 mois.

 

Déroulement de la consultation

Prise des commémoratifs

Cette étape consiste à récolter les données concernant la vie et le problème amenant l’animal en consultation. Ce point se termine par la définition des attentes du propriétaire.

Examen clinique

L’état général et clinique de l’animal est contrôlé avant le traitement chiropratique.

Examen statique

L’observation de la conformation, de la musculature et de la température extérieure de l’animal donne de nombreuses informations.

Examen dynamique

La démarche de l’animal à différentes allures constitue une étape importante de l’analyse.

Diagnostic et traitement chiropratique

Enfin, les données observées précédemment sont croisées avec les données senties lors de l’examen chiropratique de chaque articulation mobilisée séparément. Toute articulation atteinte dans son mouvement est alors ajustée.

 

La chiropracticienne

Dr med. vet. Florence Künzle

 

 

Contact

Par téléphone: +41 79 2 838 834

Par e-mail: vetochiro@hotmail.com

Adresse:

Avenue des Bergières 50

1004 Lausanne